Master Parfums Logo
en | fr

Votre panier est vide.

La bergamote est un agrume qui est l’une des matières premières les plus couramment utilisées en parfumerie. D’où vient cette plante ? Comment est-elle transformée et quelles sont ses propriétés ? On vous explique tout cela.

Une plante : le bergamotier 

Contrairement à l’orange et au citron qui sont largement utilisés en cuisine, la bergamote, dont la chair est très amère, est bien moins connue.

C’est le fruit du bergamotier (Citrus Bergamia), de la famille des Rutacées, mesurant jusqu’à 4 mètres de hauteur. Cet agrume est de couleur verte mais à maturité devient jaune. Il a une peau épaisse et une pulpe très amère qui n’a pas très bon goût. Le bergamotier est principalement cultivé en Calabre dans le sud de l’Italie, mais on en trouve aussi dans d’autres endroits du monde, comme le Brésil ou la Côte d’Ivoire. Son origine n’est pas très claire, certains lui attribuent des origines d’Asie, d’autres de Turquie ou d’Espagne… Et c’est bien à son caractère méditerranéen et sa fraîcheur que l’on fait référence immédiatement.

Il existe quatre espèces de bergamotier: le Fantastico, le Castagnaro, le Calabraise et le Femminello. C’est la variété Fantastico qui est privilégiée pour sa qualité supérieure.

La bergamote est un fruit hybride, une fusion du citronnier (citron vert) et du bigaradier (l’orange amère). On consomme peu la chair du fruit du fait de son acidité et de son amertume. Si vous êtes amateurs de cet arôme bien particulier, vous aimerez le thé earl grey et les fameuses bergamotes de Nancy.

On dit que garder quelques-unes de ses feuilles dans nos porte-monnaie pourrait éviter la pauvreté! 

L’huile essentielle de bergamote

La bergamote est un fruit connu pour ses propriétés olfactives mais également pour son huile essentielle, à qui l’on attribue de nombreuses vertues. 

L’huile essentielle de bergamote est extraite de son zeste par pression à froid. Après récolte, les fruits frais sont conservés 48 à 72 heures pour adoucir l’écorce.

Après cette étape, les fruits sont placés dans de grosses machines appelées « Pelatrices ». Ces dernières pèlent l’écorce de l’agrume qui contient tous les bienfaits et son essence, sans en altérer la chair. Vient ensuite l’étape de filtration à l’aide d’une centrifugeuse pour extraire les huiles essentielles encapsulées dans le zeste.

Cet élixir est à l’origine de couleur vert foncé et dégage un arôme riche et intense. Mais son traitement, qui consiste à retirer les furocoumarines,  composants photosensibilisants comme le bergaptène qui  peut tâcher la peau au soleil, change sa couleur, la rendant plus transparente et dorée. Désormais, ces furocoumarines sont retirées de tous les agrumes. 

Il faut en moyenne 200 kg de fruits frais pour obtenir 1 litre d’huile essentielle de bergamote. En sachant que le kilo de bergamote peut coûter jusqu’à 25€ 

En fonction de la maturité du fruit, différents résultats sont obtenus : lorsque le fruit est encore vert, ce sont des facettes acides et vivifiantes qui ressortiront.

En murissant, le fruit devient jaune, ce sont plutôt des notes fleuries qui ressortent. En fin de saison, les aspects fruités du fruit se dégagent allègrement.

L’huile essentielle de bergamote possède des propriétés médicinales, vertus relaxantes, aidant à faire baisser la tension artérielle, antiseptique, de prévention des infections, à soulager la dépression. Elle est efficace également contre les insomnies. Ses bienfaits sont multiples. 

L’utilisation de la bergamote en parfumerie

La bergamote est particulièrement appréciée en parfumerie pour son odeur douce, ensoleillée, florale et fraîche. Cette fraîcheur intense émanant de la bergamote est unique. Ses effluves savoureux et énergisants, confèrent au parfum  une belle luminosité.  

L’or vert de Calabre peut aussi présenter des facettes douces et rondes. 

La bergamote est utilisée en note de tête dans la parfumerie en raison de sa volatilité similaire à celle des autres agrumes. Malheureusement, son parfum intense et frais ne dure pas longtemps, mais c’est la meilleure entrée qu’un parfum puisse proposer en délivrant des notes pétillantes avec une sensation de douceur espiègle.

La première bergamote en parfumerie a été utilisée par Jean Marie Farina pour créer la célèbre Eau de Cologne grâce au subtil mélange d’agrumes dont la bergamote, et de notes aromatiques comme la lavande ou le romarin. L’Eau de Cologne a rapidement inondé toute l’Europe… puis le monde. 

Depuis, cet agrume a atteint son apogée, puisque tous les créateurs de parfums l’utilisent sans compromis.

En 1925, Guerlain prend l’initiative d’ajouter une dose jamais égalée de bergamote (30%) dans son Shalimar, parfum iconique de la maison. 

Catégorie olfactive : les hespéridés 

La bergamote appartient à la catégorie olfactive des hespéridés, qui regroupent l’ensemble des huiles essentielles des zestes d’agrumes, comme celle du citron, du pamplemousse, de l’orange, de la mandarine et du yuzu. 

La famille des hespéridés est la famille olfactive la plus ancienne. Dans la pyramide olfactive, ils sont généralement utilisés en notes de tête d’un parfum car les notes sont très volatiles et ne persistent pas dans le temps. L’envolée est généralement fraîche, légère, parfois très douce, parfois acidulée.

La bergamote est largement utilisée aussi bien dans les parfums féminins que masculins, une fraîcheur universelle qui s’allie facilement aux autres catégories olfactives !

Envie d’en savoir plus sur les différentes catégories de la pyramide olfactive ? Découvrez notre jeu de culture parfum Pocket Quiz, un jeu de culture générale ludique autour du parfum ! 

Exemples de parfums autour de la bergamote

La bergamote est une matière première très appréciée des parfumeurs car ils peuvent l’utiliser dans tous les types de parfums, qu’ils soient féminins, masculins ou mixtes,  des eaux de cologne aux plus intenses orientaux qu’elle ensoleille. 

Certains lui ont même laissé le premier rôle au gré de sa personnalité : 

La bergamote, vous l’avez compris, est un agrume précieux, riche d’histoire, de bienfaits et dont l’odeur qui nous envoûte avec délectation, reste une matière première phare dans le monde de la parfumerie.

Connaissez-vous la fleur au doux nom d’immortelle ? Très appréciée par les amateurs de couleurs vives et joyeuses, l’immortelle offre aussi des arômes bien particuliers mêlant épices, foin, tabac , qui en font un précieux ingrédient pour les parfumeurs. Master Parfums lui fait donc honneur sur une des questions de son calendrier de l’avent. 

En savoir plus sur la fleur immortelle

La question qui se trouve dans la catégorie “Palette Olfactive” est la suivante: ”L’immortelle est appelée ainsi car les Grecs de l’Antiquité croyaient que son huile apportait l’immortalité”. Qu’auriez-vous répondu à cette question de niveau “connaisseur”, vrai ou faux ?

La réponse est “faux” ! 

L’origine du nom “immortelle”

Bien qu’encore aujourd’hui son huile soit utilisée en cosmétique pour ses effets anti-âge, l’origine de son nom vient de ses fleurs qui semblent sèches dès leur éclosion et ne fanent jamais. D’ailleurs, l’immortelle est souvent utilisée pour confectionner des bouquets de fleurs séchées.

Son nom botanique « helichryse » vient  du Grec Helio, qui signifie “soleil”, et Chrysum, qui signifie “or”. Soleil d’or, le nom parfait pour cette sublime fleur jaune d’or! Son appellation botanique, Helichrysum Italicum, rappelle que c’est d’Italie qu’elle serait originaire. 

Où pousse la fleur Immortelle ?

Facile à cultiver, l’immortelle aime les terrains arides, ensoleillés, caillouteux, ou sableux, comme ceux de la région Méditerranéenne. 

Elle n’a pas besoin de sols riches en minéraux et peut donc s’accommoder facilement de la sécheresse et de la chaleur. C’est pourquoi on la trouve plus communément dans le sud de la France et dans toute l’Europe du sud. 

C’est également un emblème du maquis Corse, qu’on peut retrouver sur la roche ou sur des dunes de sable.

Enfin, l’immortelle pousse dans d’autres régions sèches et ensoleillées, comme l’Australie, l’Asie ou l’Afrique du Sud.

L’immortelle dans la mythologie grecque

La fascination pour la fleur d’immortelle ne date pas d’aujourd’hui.

Dans l’Odyssée d’Homère, Ulysse demanda à Nausicaa, fille d’Alkinoos, quel était le secret de sa divine beauté. Elle répondit qu’elle utilisait l’huile d’immortelle d’Italie pour se prodiguer des soins du corps et du visage.

L’immortelle est également associée à Apollon, Dieu de la beauté et des arts, car il aimait illuminer son beau visage avec des couronnes d’hélichryse rappelant à tous son immortalité. 

La fleur immortelle dans la parfumerie

En fonction de son type d’extraction, ses arômes sont différents. Dans les parfums, elle peut d’abord évoquer la camomille puis son sillage se fait mystérieux. 

Issue d’hydrodistillation, son essence est à l’image de ses fleurs, flamboyante : une note épicée de curry (venant du curcumène qu’elle contient) se mêle à des notes réglisse, d’anis enrobées de miel. Elle attise les sens telle une brise iodée caressant le sable chaud.

Quand on l’extrait aux solvants, on obtient un absolu très puissant qui exhale une facette tabac, des notes de  noix ou de pruneaux parfois liquoreuses. 

Les parfums inspirés de l’immortelle

Cette belle du soleil a bien sûr inspiré de nombreux parfumeurs…

Chaleureuse et torride dans Sables de Goutal.  

Elle s’encanaille avec des grains de café dans Val d’orcia des Parfumeurs du monde.

Dans  Like this d’Etat Libre d’Orange, sa note épicée côtoie la vivacité du gingembre et la douceur du potiron. 

Dans Heliocriss de Sylvaine Delacourte  elle s’entoure de tonka et d’encens pour envelopper de mystère les tendres muscs blancs.  

Dans Thé Darbouka de l’Orchestre Parfum elle évoque le sable chaud du désert du Sahara. 

Dans Limanakia de Pierre Guillaume, elle recompose l’essence de cette île de la mer Egée. 

Dans l’Art de la Guerre de Jovoy,  elle se fait arme de séduction masculine dans une fougère revisitée au sillage inoubliable. 

Et bien d’autres encore….Immortelle Corse, de Parfum d’empire, Mandarine et Immortelle l’occitane, Oud immortel Byredo, Côte d’amour l’artisan parfumeur, Blanche immortelle d’Atelier Cologne…

L’huile essentielle d’immortelle

En plus d’être une fleur importante dans le milieu de la parfumerie, l’immortelle est utilisée en cosmétiques pour son huile. L’huile essentielle d’immortelle, souvent appelée huile essentielle d’hélichryse italienne, est appréciée pour sa teneur en vitamine K qui lui confère des vertus anti-inflammatoires, anti hématomes et cicatrisantes. 

Ce sont les sommités fleuries qui sont utilisées pour sa confection, ce qui en fait une huile essentielle assez rare et coûteuse dans ses versions très qualitatives.

Les vertus de l’huile essentielle d’hélichryse sur le bien-être

En olfacto-therapie, cette huile essentielle possède les bienfaits suivants :

Découvrez encore plus d’anecdotes sur la parfumerie grâce au jeu olfactif Master Parfums, qui existe en version complète et en version de poche.

Lorsqu’on a l’habitude de porter souvent le même parfum, il est fréquent de ne plus le sentir quelques heures après l’application. Heureusement, cela ne signifie pas pour autant qu’il n’a plus d’odeur ! 

Dans cet article, découvrez tout sur l’adaptation olfactive grâce à une nouvelle question tirée du jeu olfactif Master Parfums

Pourquoi je ne sens plus mon parfum ?

C’est à travers une question de la catégorie “Marques, Parfums, Astuces” du jeu Master Parfums que nous découvrons cette question de niveau expert. Il s’agit d’un vrai ou faux : “Avec le temps, on peut ne plus sentir son parfum”. 

Alors, qu’en pensez-vous, vrai ou faux ?

Bien sûr, la réponse est “vrai”. C’est même une sensation très courante lorsqu’on porte un parfum depuis longtemps. On a alors l’impression qu’il est comme une seconde peau et qu’il fait partie de nous. Il devient une partie de notre personnalité, un peu comme un ambassadeur olfactif.

Les raisons de l’adaptation olfactive

Par accoutumance, le nez s’habitue aux odeurs qui font partie de notre quotidien. En revanche, les autres personnes peuvent bien les sentir.

C’est la même chose avec les odeurs de la maison ou de la voiture. On sent toujours quelque chose chez les autres, mais plus chez soi. En rentrant d’une longue période de vacances, c’est là qu’on se rend compte de l’odeur de son domicile.

L’adaptation olfactive se développe à force d’une stimulation permanente avec une même odeur: les récepteurs olfactifs s’y habituer et la classent alors comme banale. Dans le cas d’un parfum, le cerveau va finir par l’associer à vos propres odeurs corporelles.

Si les récepteurs olfactifs occultent les odeurs familières, c’est pour pouvoir rester alertes face à de nouvelles odeurs qui pourraient nous mettre en danger. L’odorat est en effet un sens primitif qui était nécessaire à la survie.

Enfin, cette capacité d’adaptation existe pour tous les sens. Par exemple, quand on vit à côté d’une gare on ne fait plus attention aux trains, quand un proche à un tic on finit par ne plus le voir, comme on s’habitue à un nouveau bijou qui peut gêner au début.

Les parfums au sillage fugace

Parfois, il est possible de ne plus sentir son parfum en raison de son sillage fugace. C’est par exemple le cas avec les eaux de cologne ou les parfums hespéridés.

Ces derniers révèlent l’intensité de leurs notes d’agrumes pendant les premiers instants, avant qu’elles  ne s’estompent rapidement. Les matières utilisées pour créer ces notes fraîches et pétillantes ont en général une faible ténacité. 

Si votre parfum fait partie de ces familles, il est tout à fait normal que vous ne sentiez plus son odeur quelques heures après son application. 

Cependant, afin de pallier cet inconvénient, les parfumeurs habillent désormais ces notes de muscs qui permettent de les fixer. (Nous vous recommandons de voir notre article sur les musc blancs.

Comment faire pour sentir son parfum de nouveau ?

Il existe quelques solutions si vous avez envie de sentir de nouveau l’odeur de votre parfum. Par exemple, vous pouvez faire une pause de temps en temps. Pour cela vous pouvez alterner avec un autre parfum, ou bien tout simplement arrêter de vous parfumer pendant quelque temps.

Pensez aussi à bien hydrater votre peau, car une peau bien hydratée est une promesse de bonne diffusion du parfum. 

Quand vous vous parfumez, veillez à ne pas diffuser directement sur la poitrine. C’est ce qui risque de saturer plus rapidement votre nez. Choisissez plutôt des points de pulsations, comme le poignet, le creux du coude, derrière les oreilles ou les épaules. Ainsi, quand vous bougerez, vous pourrez de nouveau sentir votre parfum.

Enfin, vous pouvez parfumer vos vêtements plutôt que votre peau, ou vos cheveux en vaporisant sur la brosse.

Qu’est-ce que l’anosmie ?

L’anosmie est un terme devenu plus connu en raison de la pandémie du covid-19. En effet, ce mot signifie la perte d’odorat. Cette anosmie peut être totale ou partielle, permanente ou temporaire.

C’est un trouble qui peut être présent dès la naissance ou survenir plus tard. L’anosmie a lieu par altération de la muqueuse ou bien lorsque le nerf olfactif est atteint. Elle peut concerner une seule narine ou bien les deux.

Les causes de l’anosmie

L’anosmie peut avoir plusieurs causes. Il est important de consulter un médecin afin de poser un diagnostic. 

Voici une liste non exhaustive des causes possibles d’anosmie :

Existe-t-il des traitements pour l’anosmie ?

Tout dépend de l’origine de l’anosmie. S’il s’agit d’une inflammation, un traitement à l’aide de médicaments peut permettre de la guérir. 

Dans certains cas, une opération chirurgicale est nécessaire, notamment si l’anosmie est liée à la présence d’une tumeur. 

Il peut malheureusement être possible que l’odorat ne revienne jamais à sa pleine puissance à la suite d’une anosmie, qu’elle soit partielle ou totale.

Dans tous les cas, il est recommandé d’entamer une rééducation olfactive auprès d’un(e) orthophoniste spécialisé(e). 

Les crayons parfumés du  Livre-Jeu Olfactif Master Parfums sont d’ailleurs utilisés et recommandés par des orthophonistes dans le cadre de leur thérapie olfactive post-anosmie ou pour stimuler la mémoire par les odeurs dans les  maladies neurodégénératives telles qu’Alzheimer ou Parkinson.

Pour découvrir encore plus sur l’univers fascinant de la parfumerie, découvrez en famille ou entre amis le jeu Master Parfums.

Grâce à l’orthophoniste Véronique Le Lan, Master Parfums a été publié dans le dernier exemplaire de Ortho Magazine, comme efficace dans le cadre de la thérapie olfacto-gustative !

Anne-Laure Hennequin, fondatrice du jeu, explique :

« Quand les cas d’anosmies se sont multipliés l’an dernier, n’ayant aucune légitimité médicale, je n’osais pas trop communiquer sur le fait que le Livre-jeu Olfactif Master Parfums, avec ses crayons parfumés, pouvait être une aide à la rééducation olfactive.


Aujourd’hui, à ma grande joie, le jeu est utilisé et recommandé par des orthophonistes dans le cadre d’une thérapie post anosmie. Je suis heureuse que MASTER PARFUMS puisse aider les patients d’une façon ludique ! Merci beaucoup à Véronique L. de l’avoir testé auprès de ses patients et de le recommander lors de ses formations et dans son article paru il y a peu dans OrthoMagazine. »

Une grande fierté pour notre jeu de culture parfums et de stimulation de l’odorat !

Avez-vous déjà entendu parler de parfum naturel ? Savez-vous exactement de quoi il s’agit ? Grâce à son jeu olfactif Master Parfums, Anne-Laure Hennequin nous dévoile quelques secrets ou informations sur l’univers précieux du parfum.

Dans cet article, nous vous parlons des parfums naturels grâce à une carte issue de la catégorie “Les coulisses du parfum”.

Qu’est-ce qu’un parfum naturel ?

Historiquement, les premiers parfums étaient tous naturels (d’origine végétale ou animale)  C’est à partir de la Révolution industrielle de la fin du XIXème siècle, que les progrès de la science et particulièrement de la chimie ont permis de développer des molécules de synthèse à l’origine de la Parfumerie Moderne. Une parfumerie étoffée de nouvelles senteurs, de conservateurs, des parfums avec une plus grande stabilité, ainsi que des coûts moins élevés, permettant d’en démocratiser l’usage.

Avec la prise de conscience écologique, ces dernières décennies ont vu fleurir de nouveau des parfums naturels.

Aujourd’hui, selon les normes, un parfum naturel doit contenir au moins 95% d’ingrédients naturels

Il existe aussi des parfums 100% naturels, c’est-à-dire qu’ils ne contiennent aucun produit de synthèse. Si les marques choisissent encore de travailler avec des matières 100% naturelles, c’est pour leurs propriétés de conservation et principalement par conviction éthique et écologique.

La différence entre “naturel” et “d’origine naturelle”

Ces deux mentions peuvent porter à confusion dans l’univers de la parfumerie.Selon la norme ISO 16128, le terme “naturel” définit un ingrédient qui n’a pas été modifié, et qui est utilisé tel qu’extrait dans la nature.

Un ingrédient d’origine naturelle a subi une transformation chimique après son extraction. 

Doit-on ajouter des conservateurs aux parfums naturels ?

Cette carte de niveau expert est construite sur le principe du “vrai ou faux” : “Comme n’importe quel parfum, on doit ajouter des conservateurs aux parfums naturels “. Alors, qu’en pensez-vous, vrai ou faux ?

C’est faux ! Thierry Bernard, de la marque Parfumeurs du Monde, a confirmé cette réponse. 

Pourquoi les parfums naturels n’ont-ils pas besoin de conservateurs ?

Si les parfums naturels n’ont pas besoin de conservateurs, c’est parce que les huiles essentielles qu’ils contiennent ont naturellement en elles des molécules qui peuvent servir de conservateurs. 

Par conséquent, si le mélange est stable et équilibré, il ne devrait pas évoluer. C’est justement cette stabilité qui est l’un des plus grands challenges pour la création de parfums naturels. 

En effet, la palette de matières premières pouvant être utilisées est beaucoup plus réduite, car elle ne peut par définition pas s’enrichir de matières de synthèse.

Les dessous de la création des parfums naturels

Le coût des matières premières limite le choix des ingrédients pour la confection de parfums naturels. 

Il faut aussi tenir compte de la réglementation de l’IFRA (International Fragrance Association) en ce qui concerne les risques allergiques.

La complexité du naturel consiste donc à trouver le bon équilibre d’une combinaison qui soit à la fois harmonieuse et stable dans le temps. Malgré une palette plus restreinte, le créateur d’un parfum naturel bénéficie tout de même d’une multitude de tonalités. 

L’importance des matières premières d’un parfum naturel

Pour la création d’un parfum naturel, la qualité des matières premières est absolument cruciale. Tout est dans la magie du  terroir. Et le terroir ce n’est pas que la terre et le climat, c’est aussi l’humain : des producteurs choisis pour la qualité de leurs produits et leur éthique. Des cultivateurs qui bichonnent leurs plantes, les cueillent et les distillent avec le plus grand respect de la nature. 

C’est cette démarche équitable qui a amené Thierry Bernard à se tourner vers les parfums naturels. Ce choix s’est imposé au gré de ses voyages, de ses rencontres et de ses aventures humaines.

C’est également la base de l’association “Parfumeurs sans frontières, qu’il a créée avec ses acolytes Stéphane Piquart, Michel Roudnitska, Olivier Behra, et Jérémie-Israel Deravin Rubinstein, et qui œuvre pour un développement durable, solidaire et responsable des matières à parfum. 

Les parfums naturels : le mot de la fin

Les parfums naturels sont donc confectionnés avec une gamme de senteurs plus réduite que les autres parfums. Leur stabilité est certes plus difficile à obtenir mais au final  leur fragrance évolue encore plus selon la peau sur laquelle ils sont appliqués. 

Il s’agit là d’un point très intéressant pour les consommateurs qui apprécient de se démarquer par leur parfum.

En conclusion, travailler sur un parfum naturel demande une très grande expertise de la part du parfumeur, qui doit savoir manier à la perfection une palette réduite de matières premières complexes.  

Et pour en savoir plus sur l’univers fascinant de la parfumerie, découvrez le jeu olfactif Master Parfums. À travers 120 questions, il permet de se cultiver tout en s’amusant et de découvrir des informations étonnantes. La version complète permet en plus de créer sa propre esquisse de parfum grâce à une combinaison de stylos parfumés. 

Le jeu olfactif Master Parfums permet, comme son nom l’indique, de se plonger dans l’univers confidentiel du monde de la parfumerie. À travers de nombreuses questions, Anne-laure Hennequin, la créatrice, nous invite à en savoir plus sur les ingrédients des parfums, mais aussi sur leur histoire.

Et justement, le musc blanc est un ingrédient très apprécié des compositeurs de parfum, qui conçoivent les fragrances en associant plusieurs senteurs.

Le musc blanc dans le jeu Master Parfums

C’est sur une carte de la catégorie  “La palette olfactive” de ce jeu sur le parfum qu’une question sur le musc blanc apparait. Elle est la suivante “Qu’appelle-t-on le musc blanc ?”

Voici les trois alternatives proposées :

Pensez-vous avoir la bonne réponse ? Lisez cet article pour le découvrir !

Le musc blanc : une matière de synthèse pour remplacer l’utilisation de matière animale

Le musc animal est extrait du daim musqué mâle d’Himalaya (aussi appelé chevrotain porte-musc). C’est une sécrétion sexuelle qu’il produit pendant la période de rut, qui se trouve dans une poche située sous le ventre de l’animal. 

L’utilisation de cette matière animale remonte à l’antiquité, puisque les Chinois tuaient déjà les daims musqués pour récolter cette matière. Celle-ci était prisée pour ses propriétés médicinales et pour ses prétendues vertus aphrodisiaques qui sont certainement à l’origine de son utilisation dans les parfums. En effet l’homme a de tout temps voulu dominer le désir à l’image du règne animal.

L’odeur du musc

L’odeur naturelle du musc est très puissante et persistante. Aujourd’hui, son odeur est considérée comme animale, voire fécale mais  au 19ème siècle on la décrivait comme l’odeur de la peau dégagée pendant l’amour. 

La maison Kiehl’s avait d’ailleurs créé dans les années 1920 une huile à base de Musc, qui fut même re-nommée Love Oil dans les années 1950. 

Le rôle du musc dans les parfums

En plus de son odeur puissante, le musc a un effet fixateur dans les parfums. Dans l’histoire de la parfumerie, il va et vient au gré des tendances. Il fut tantôt accusé par la médecine, tantôt conjuré par l’église, ou encore vénéré par le peuple arabe ou les muscadins.

1979 : l’arrêt de la chasse au daim musqué 

C’est seulement en 1979 que l’arrêt de la chasse au daim musqué sauvage a été décrété.  On a bien essayé de les élever, mais en captivité ils ne produisent pas de musc.

Il s’agit aujourd’hui d’une espèce protégée car elle est en voie de disparition.

La création du musc de synthèse : le musc blanc

A partir de la fin du 19ème siècle, les scientifiques ont commencé à chercher un substitut de synthèse au musc animal, car il était alors très rare et très cher.

En 1888 un chimiste Allemand, du nom d’Albert Baur, réussit à créer le premier musc artificiel. C’est ensuite en 1906 qu’un autre chimiste Allemand a réussi à isoler le composant qui confère au musc son parfum et sa sensualité. Il s’agit de la muscone, présente à 20% dans le musc.

Ces découvertes ont donné lieu à la recherche d’autres muscs de synthèse. Dans les années 20, les chimistes commencent à chercher d’autres composés musqués dans la nature.Ils isolent  l’exaltolide et l’ambrettolide, dans la graine d’ambrette ou mauve musquée, et dans l’angélique. 

Les scientifiques réussissent alors à les synthétiser, c’est-à-dire à les recréer par la chimie, et créent des molécules où la note musquée s’enveloppe d’une caresse poudrée de violette et de mûre, parfois lactée. 

Le musc de synthèse à partir des années 50

Des muscs de synthèse propres et douillets viennent améliorer la senteur des lessives et des adoucissants,tout en  s’accrochant bien aux fibres des tissus.  L’un des plus connus est la fameuse Galaxolide d’IFF , un musc fleuri et framboisé, propre et cotonneux. La sensualité charnelle du musc animal avait été retrouvée mais sans le côté sale.

On leur donna le nom de muscs “blancs” du fait qu’ils rappelaient la blancheur et la pureté du linge propre. Depuis, de nombreux autres muscs de synthèse sont venus enrichir la palette du parfumeur : tantôt métalliques, fruités, ou encore poudrés…

En 1978, L’Artisan Parfumeur a mis en avant le côté “fruits rouges” de ces muscs dans son intemporel Mûre et Musc. En 1981, c’est au tour de The Body Shop de sortir son White Musk aux notes florales et veloutées de pêche, qui devient le symbole olfactif des adolescentes des années 80.  

Le musc blanc à partir des années 90

À la fin des années 90, c’est le côté poudré et velouté des muscs blancs qui est mis en avant, comme par exemple dans les parfums Flower by Kenzo d’Alberto Morillas, Cashmere Mist de Nicholas Calderone pour  Donna Karan.

Et on ne peut omettre le sublime For Her de Narciso Rodriguez, où la sensualité du musc résonne à l’unisson avec celle de l’osmanthus et du patchouli. Un concentré charnel d’une élégance exceptionnelle composé par Christine Nagel et Francis Kurkdjian.

Excellents fixateurs, les muscs blancs ont aussi permis de donner un nouvel élan aux Colognes, dont la fraîcheur tonique peut désormais bénéficier d’une incroyable tenue. Le  chef de file de cette nouvelle génération d’eaux de Cologne est Cologne d’Alberto Morillas pour Thierry Mugler lancée en 2001.   

Aujourd’hui, on retrouve les musc blanc dans de nombreux parfums car ils leur apportent rondeur, sensualité, et tenue. 

Ce sont eux que Sylvaine Delacourte a choisi pour sa première collection de matières iconiques de la parfumerie. Elle y interprète cinq personnalités différentes de ceux qu’elle appelle des “pashminas olfactifs”. 

Si vous voulez en savoir plus sur les senteurs iconiques de la parfumerie, n’hésitez pas à acheter notre jeu olfactif sur l’univers du parfum. 

Saviez-vous que le monde du parfum est lié à la mythologie Hindoue ? En effet, tout comme dans de nombreuses religions polythéistes vénérant plusieurs divinités, l’hindouisme est très connecté au monde végétal et à la nature dans sa globalité.

Certains mythes et légendes ont inspiré le monde du parfum. Si vous suivez le jeu Master Parfums sur Instagram ou Facebook, peut-être avez-vous déjà vu la vidéo sur cette question qui concerne une légende indienne.

Dans la mythologie Hindoue, comment Kush, fils de Rama, est-il nommé ?

Connaissez-vous la réponse à cette question ? Sur cette carte de Master Parfums de niveau expert, trois alternatives sont proposées :

Découvrez sans plus tarder la réponse ainsi que la référence à une belle légende indienne, et découvrez de nombreuses autres questions au sein de notre Pocket Quiz et de notre Livre-jeu olfactif.

Découvrez l’histoire de Kush, le fils du Vétiver

Alors que Sita, la femme du roi Rama, était enceinte, elle fut contrainte à l’exil. Elle trouva refuge dans l’ashram du sage Valmiki.

Elle y donne naissance à un garçon. Quelques années plus tard, se rendant en forêt pour chercher du bois, elle confie son enfant à Valmiki. Mais le jeune garçon s’échappe, profitant de l’inattention de Valmiki qui était en train de faire ses prières, pour retrouver sa mère dans la forêt. 

Valmiki, se rendant compte de l’absence de l’enfant, décide d’attraper des racines de Vétiver, aussi appelées “kush grass”, pour créer un clone de ce dernier en chantant des mantras.

Sita, ayant été rejointe par son fils, revient au sanctuaire et y découvre alors le second garçon. Elle décide de le garder et de l’élever comme le sien. Son nom, Kush, vient du nom de l’herbe qui a servi à le concevoir. 

Voilà pourquoi Kush est aussi nommé “le fils du Vétiver”. Aviez-vous trouvé la bonne réponse ?

La variante de l’histoire de cette légende indienne

Comme souvent dans les histoires de la mythologie Hindoue, il existe des variantes. L’une d’elles raconte que Sita a en réalité donné naissance à des jumeaux au sanctuaire de Valmiki.

Pour les bénir, ce dernier aurait alors saisi une tige de Vétiver qu’il coupa en deux. Un des jumeaux fut béni avec le haut de la feuille (Kush), et le deuxième avec le bas de la feuille (Luv). C’est ce qui aurait inspiré leurs prénoms respectifs.

Pour en savoir plus, découvrez notre vidéo à ce sujet !

Le vétiver dans la parfumerie aujourd’hui 

Le vétiver est une plante très utilisée dans la religion hindouiste, et est très réputée dans la médecine ayurvédique, notamment pour ses propriétés cicatrisantes. Même s’il vient d’Inde, le vétiver pousse aussi dans plusieurs régions tropicales du monde, les plus réputées pour le vétiver de parfumerie sont Haiti et Java, et à moindre proportion, l’île française de la Réunion.

Ses longues feuilles sont très reconnaissables et peuvent atteindre jusqu’à 2 mètres.Elles servent à  alimenter le bétail et la paille à isoler les maisons.  Les racines peuvent quant à elles atteindre 3 mètres. C’est pourquoi on parle “d’excavation” quand il s’agit de les déterrer.

Le vétiver en parfumerie

racines vetiver parfumerie

Ce sont les racines de vétiver, préalablement séchées, puis distillées que l’on utilise en parfumerie.

Il s’agit d’une belle matière noble et racée, à la fois fraîche et terreuse aux multiples facettes. En fonction de son origine, ses arômes peuvent s’étoffer de nuances plus cuirées (Java), plus agrumes rappelant le pamplemousse ou la rhubarbe, ou encore fruits secs évoquant la cacahuète ou la châtaigne.

Le vétiver dans un parfum est considéré comme une matière aux tonalités masculines, même si de célèbres parfums féminins s’en sont emparés à l’instar de ces parfums des Années Folles comme Habanita par Henri Bénard pour Molinard (sa formule contiendrait plus de 30% de vetiver!), dans Chanel n°5 par Ernest Beaux ou Arpege par Paul Vacher et André Fraysse  pour Lanvin. 

Avant cela, la production mondiale ne représentait qu’une seule tonne. 

A la fin des années 1950 puis dans les années 60, le vétiver fut la senteur tendance et presque toutes les grandes maisons de parfumerie l’adoptèrent. Quelques parfums féminins, continuent de l’utiliser comme Calèche par Guy Robert pour Hermès mais ce sont les premières eaux de toilette pour homme qui, après la lavande dynamisante, prirent d’assaut cette matière synonyme d’élégance.

C’est Carven qui mène la danse en 1957 avec son Vetiver de Carven par Edouard Hache, suivi en 1959 par l’intemporel Vétiver de Guerlain par Jean-Paul Guerlain.

1970 fut l’année de sa consécration puisque 250 tonnes furent produites.

Le vétiver est aujourd’hui une des odeurs emblématiques parmi les parfums boisés que l’on retrouve dans le commerce. 

S’il est une matière iconique très utilisée dans de nombreux parfums dits “mainstream”,  certaines marques de parfumerie alternative (“niche”)  le mettent à l’honneur  en matière fétiche.  

Mes petits préférés sont:  

Pour un vétiver aux accents plus frais/cologne :  

L’huile essentielle de vétiver

L’huile essentielle de vétiver, en plus d’être utilisée dans le monde de la parfumerie, possède des vertus pour le bien-être physique et mental.

Concernant ses bienfaits sur le corps, l’huile essentielle de Vétiver est :

Sur le bien-être, l’huile essentielle de Vétiver possède les propriétés suivantes :

Il était donc impossible pour Master Parfums, de ne pas évoquer le Vétiver dans l’une de ses questions ! Si vous aussi souhaitez tester vos connaissances en parfumerie, découvrez sans plus tarder nos jeux culturels et olfactifs Master Parfums.