Master Parfums Logo
en | fr

Votre panier est vide.

La note de moka en parfumerie nous renvoie de prime abord à des accords gourmands et torréfiés de café, de cacao avec une pointe de lait fouetté. Des saveurs de pâtisseries ou de boissons régressives.

Mais d’où vient le terme Moka ? Comment cette note est-elle utilisée dans les parfums et quelles facettes sont mises en avant?

Le moka, un café d’origine

Le café Moka est la variété issue du caféier à l’origine du café Arabica en Éthiopie. Il pousse sur les hauts plateaux, puisque les caféiers sont cultivés en altitude entre 1500 et 2200 mètres dans cette région. Cette culture particulière lui confère un goût unique, riche et fruité.

Son nom fait également référence au port de Mocha au Yémen, plaque tournante du commerce du café depuis le XVIIIe siècle.. 

Dans l’inconscient collectif, l’Éthiopie se référant à la notion de café d’excellence, le café Moka est considéré comme étant un café de qualité supérieure et riche en goût.

Les cultures sont réparties dans 4 régions du pays : Sidamo, Kaffa, Wallaga, Harrar.

Dans ces régions, des centaines de milliers d’hectares sont dédiés à la culture du café. Selon l’origine et le terroir des grains de café, les caractéristiques du café varient légèrement.

Par ailleurs, la « crème moka » est une liqueur créée à partir de la distillation des grains de café, une liqueur utilisée tant dans des boissons que dans des pâtisseries du même nom.

Le moka en parfumerie

Le café dans les parfums

Le café est l’une des notes les plus difficiles à reproduire en parfumerie, puisque de nombreuses molécules sont responsables de l’odeur, et que personne ne boit son café de la même façon : expresso, filtre, soluble, turc… 

Le goût varie aussi en fonction du terroir du café : fruité, acide, corsé…, et la perception de ses arômes est également très variable : grillé, torréfié, fumé, gourmand, légèrement épicé, chocolaté.

L’absolu café s’obtient par extraction aux solvants volatils des grains du caféier torréfiés. On le trouve dans les parfums cuirés, tabac, vanillés et chyprés. 

La note moka

Contrairement à l’accord café qui est généralement une note de café avec des facettes franches, parfois amères, l’accord moka désignera une note café plus douce, vraisemblablement avec des facettes légèrement cacaotées voire noisette. Il n’y a aucune règle définie en soi. 

En parfumerie, évoquer la note ou l’accord moka, sous entend un « accord café /cacao /crème ». 

Si la marque veut créer un parfum à base de café Moka d’Ethiopie, cela est expressément précisé lors du briefing avec le parfumeur.

Dans tous les cas un accord café/moka sera reproduit en laboratoire par le parfumeur. 

Le gâteau moka serait à l’origine de la note moka

Selon l’histoire, la note moka fait référence au gâteau moka, une pâtisserie créée au 17eme siècle à Paris, avec une base de génoise et une crème au beurre agrémentée d’essence de café. Cela donne un accord café crémeux, cacaoté, parfois avec une pointe d’amande torréfiée. 

Moka c’est aussi l’appellation d’une boisson chaude à base de café, de lait, de cacao, de crème fouettée et parfois de copeaux de chocolat en plus. Cette boisson réconfortante  est appréciée pour ses effluves gourmands et lactés, avec cette petite pointe d’amertume issue du café, aussi connue sous le nom de Mocaccino.

La note Moka, un néo-gourmand

En parfumerie, l’accord moka évoque plus souvent la douceur réconfortante d’un moccacino.

Pendant longtemps, la notion de gourmandise en parfumerie était synonyme d’accords sucrés, fruités, vanillés, miellés et collants. Cette tendance se modifie doucement depuis quelques années et le gourmand tend à être moins régressif, moins sucré, pour être plus crémeux, plus douillet et cocooning. 

La note café  regroupe toutes les facettes idéales à cette nouvelle façon de consommer le parfum rendant la fragrance sensuelle et chaleureuse tout en étant addictive. La note de café torréfié donne du corps, une singularité tendant vers une légère amertume assumée. C’est caractériel, parfois même désinvolte. Cette note de café est souvent utilisée avec des matières premières imposantes, autant de la rose que de la fève de tonka par exemple.

D’abord utilisé pour les parfums masculins, la note café est désormais associée avec des notes gourmandes comme la vanille, l’amande, le caramel, ainsi que des notes lactées de crème fouettée qui lui confèrent cette facette moka, mais aussi de bois de santal ou même de tubéreuse pour donner un autre type de  rondeur et un côté délectable et généreux. 

Quelques exemples de parfums aux notes café et moka…

La note café a d’abord été réservée aux fragrances masculines,  dans des parfums ambrés comme Valentino Uomo, mêlant café et cuir,  A-men de Mugler  (par Jacques Huclier) affichant en overdose une note mochaccino,  ou encore Yohji Homme de Yamamoto (par Olivier Pescheux.).

Puis l’accord café s’est asexué avec des notes plus douces, lactées, chocolat, cannelle, caramel ou marron glacé, le  moka au sens dessert du terme. L’amertume fait place à la douceur veloutée,comme pour vous envelopper de chaleur rassurante et addictive.

On pense à un Moka Michallef (par Martine Micallef)  avec ici un café liégeois saupoudré de cacao et de caramel. 

Dans Noir exquis de l’Artisan Parfumeur (par Bertrand Duchaufour), le café s’enveloppe de fleur d’oranger, de  sirop d’érable et de marron glacé .

Pour Café Cabanel (par Cécile Zarokian), Teo Cabanel nous invite à un cappucino sensuel et envoûtant, où le café  s’imbibe de vanille, caramel, santal et  tonka. 

Avec sa Coffee break collection, Xerjoff nous entraîne dans les méandres du commerce du café international : Golden Dallah, le plus gourmand mêlant cacao, noisette et tonka à la rose et au oud.  Golden Moka oú le café s’entoure d’agrumes et d’encens,  et Golden green célébrant le grain de café cru pas encore torréfié .

Hugo Boss the Scent Private accord (par Bruno Jovanovic) , lui,  habille son accord moka de gingembre et d’absolu de cacao. 

Bien sûr, on ne peut pas oublier le blockbuster, Black Opium de Saint Laurent (par Nathalie Lorson)  et son shot de café fruité fleuri hyper addictif..

Vanille Café de Comptoir Sud Pacifique (par Vanina Muracciole) nous amène au Costa Rica pour un voyage dans les champs de caféiers, avec des notes d’amande verte et une sensation d’odeur de grain de café fraîchement moulu. Puis rapidement la vanille douce, gourmande et le benjoin suave donnent un accord ambré, sensuel et langoureux.

Pour Mumbai Noise de Byredo (Jérôme Epinette) c’est une odeur relaxante de davana épicée et herbacée qui s’accompagne d’un café tonka fumé et gourmand et d’un bois de santal crémeux et velouté. 

Et pour ceux qui préfèrent rester sur l’amertume et la puissance d’un café corsé, on trouve  dans deux registres différents : l’Eau Corsée de  la collection Do not drink de Sephora (par Maia Lernout), où le café fraîchement torréfié se poudre d’iris.  Et Akro  la marque du parfumeur Olivier Cresp qui revisite le grain de folie du café, avec Awake, véritable concentré d’énergie  mêlant cardamone, citron et vetiver. 

Souvent associés aux fragrances d’hiver, les parfums aux accords de  moka nous enveloppent sensuellement. C’est chaleureux, souvent puissant et encore peu commun ! Alors, prêt à se démarquer en portant un parfum singulier et addictif ?

Vous pouvez retrouver ces références dans notre vidéo quiz qui traitait ce sujet !

La bergamote est un agrume qui est l’une des matières premières les plus couramment utilisées en parfumerie. D’où vient cette plante ? Comment est-elle transformée et quelles sont ses propriétés ? On vous explique tout cela.

Une plante : le bergamotier 

Contrairement à l’orange et au citron qui sont largement utilisés en cuisine, la bergamote, dont la chair est très amère, est bien moins connue.

C’est le fruit du bergamotier (Citrus Bergamia), de la famille des Rutacées, mesurant jusqu’à 4 mètres de hauteur. Cet agrume est de couleur verte mais à maturité devient jaune. Il a une peau épaisse et une pulpe très amère qui n’a pas très bon goût. Le bergamotier est principalement cultivé en Calabre dans le sud de l’Italie, mais on en trouve aussi dans d’autres endroits du monde, comme le Brésil ou la Côte d’Ivoire. Son origine n’est pas très claire, certains lui attribuent des origines d’Asie, d’autres de Turquie ou d’Espagne… Et c’est bien à son caractère méditerranéen et sa fraîcheur que l’on fait référence immédiatement.

Il existe quatre espèces de bergamotier: le Fantastico, le Castagnaro, le Calabraise et le Femminello. C’est la variété Fantastico qui est privilégiée pour sa qualité supérieure.

La bergamote est un fruit hybride, une fusion du citronnier (citron vert) et du bigaradier (l’orange amère). On consomme peu la chair du fruit du fait de son acidité et de son amertume. Si vous êtes amateurs de cet arôme bien particulier, vous aimerez le thé earl grey et les fameuses bergamotes de Nancy.

On dit que garder quelques-unes de ses feuilles dans nos porte-monnaie pourrait éviter la pauvreté! 

L’huile essentielle de bergamote

La bergamote est un fruit connu pour ses propriétés olfactives mais également pour son huile essentielle, à qui l’on attribue de nombreuses vertues. 

L’huile essentielle de bergamote est extraite de son zeste par pression à froid. Après récolte, les fruits frais sont conservés 48 à 72 heures pour adoucir l’écorce.

Après cette étape, les fruits sont placés dans de grosses machines appelées « Pelatrices ». Ces dernières pèlent l’écorce de l’agrume qui contient tous les bienfaits et son essence, sans en altérer la chair. Vient ensuite l’étape de filtration à l’aide d’une centrifugeuse pour extraire les huiles essentielles encapsulées dans le zeste.

Cet élixir est à l’origine de couleur vert foncé et dégage un arôme riche et intense. Mais son traitement, qui consiste à retirer les furocoumarines,  composants photosensibilisants comme le bergaptène qui  peut tâcher la peau au soleil, change sa couleur, la rendant plus transparente et dorée. Désormais, ces furocoumarines sont retirées de tous les agrumes. 

Il faut en moyenne 200 kg de fruits frais pour obtenir 1 litre d’huile essentielle de bergamote. En sachant que le kilo de bergamote peut coûter jusqu’à 25€ 

En fonction de la maturité du fruit, différents résultats sont obtenus : lorsque le fruit est encore vert, ce sont des facettes acides et vivifiantes qui ressortiront.

En murissant, le fruit devient jaune, ce sont plutôt des notes fleuries qui ressortent. En fin de saison, les aspects fruités du fruit se dégagent allègrement.

L’huile essentielle de bergamote possède des propriétés médicinales, vertus relaxantes, aidant à faire baisser la tension artérielle, antiseptique, de prévention des infections, à soulager la dépression. Elle est efficace également contre les insomnies. Ses bienfaits sont multiples. 

L’utilisation de la bergamote en parfumerie

La bergamote est particulièrement appréciée en parfumerie pour son odeur douce, ensoleillée, florale et fraîche. Cette fraîcheur intense émanant de la bergamote est unique. Ses effluves savoureux et énergisants, confèrent au parfum  une belle luminosité.  

L’or vert de Calabre peut aussi présenter des facettes douces et rondes. 

La bergamote est utilisée en note de tête dans la parfumerie en raison de sa volatilité similaire à celle des autres agrumes. Malheureusement, son parfum intense et frais ne dure pas longtemps, mais c’est la meilleure entrée qu’un parfum puisse proposer en délivrant des notes pétillantes avec une sensation de douceur espiègle.

La première bergamote en parfumerie a été utilisée par Jean Marie Farina pour créer la célèbre Eau de Cologne grâce au subtil mélange d’agrumes dont la bergamote, et de notes aromatiques comme la lavande ou le romarin. L’Eau de Cologne a rapidement inondé toute l’Europe… puis le monde. 

Depuis, cet agrume a atteint son apogée, puisque tous les créateurs de parfums l’utilisent sans compromis.

En 1925, Guerlain prend l’initiative d’ajouter une dose jamais égalée de bergamote (30%) dans son Shalimar, parfum iconique de la maison. 

Catégorie olfactive : les hespéridés 

La bergamote appartient à la catégorie olfactive des hespéridés, qui regroupent l’ensemble des huiles essentielles des zestes d’agrumes, comme celle du citron, du pamplemousse, de l’orange, de la mandarine et du yuzu. 

La famille des hespéridés est la famille olfactive la plus ancienne. Dans la pyramide olfactive, ils sont généralement utilisés en notes de tête d’un parfum car les notes sont très volatiles et ne persistent pas dans le temps. L’envolée est généralement fraîche, légère, parfois très douce, parfois acidulée.

La bergamote est largement utilisée aussi bien dans les parfums féminins que masculins, une fraîcheur universelle qui s’allie facilement aux autres catégories olfactives !

Envie d’en savoir plus sur les différentes catégories de la pyramide olfactive ? Découvrez notre jeu de culture parfum Pocket Quiz, un jeu de culture générale ludique autour du parfum ! 

Exemples de parfums autour de la bergamote

La bergamote est une matière première très appréciée des parfumeurs car ils peuvent l’utiliser dans tous les types de parfums, qu’ils soient féminins, masculins ou mixtes,  des eaux de cologne aux plus intenses orientaux qu’elle ensoleille. 

Certains lui ont même laissé le premier rôle au gré de sa personnalité : 

La bergamote, vous l’avez compris, est un agrume précieux, riche d’histoire, de bienfaits et dont l’odeur qui nous envoûte avec délectation, reste une matière première phare dans le monde de la parfumerie.

Connaissez-vous la fleur au doux nom d’immortelle ? Très appréciée par les amateurs de couleurs vives et joyeuses, l’immortelle offre aussi des arômes bien particuliers mêlant épices, foin, tabac , qui en font un précieux ingrédient pour les parfumeurs. Master Parfums lui fait donc honneur sur une des questions de son calendrier de l’avent. 

En savoir plus sur la fleur immortelle

La question qui se trouve dans la catégorie “Palette Olfactive” est la suivante: ”L’immortelle est appelée ainsi car les Grecs de l’Antiquité croyaient que son huile apportait l’immortalité”. Qu’auriez-vous répondu à cette question de niveau “connaisseur”, vrai ou faux ?

La réponse est “faux” ! 

L’origine du nom “immortelle”

Bien qu’encore aujourd’hui son huile soit utilisée en cosmétique pour ses effets anti-âge, l’origine de son nom vient de ses fleurs qui semblent sèches dès leur éclosion et ne fanent jamais. D’ailleurs, l’immortelle est souvent utilisée pour confectionner des bouquets de fleurs séchées.

Son nom botanique « helichryse » vient  du Grec Helio, qui signifie “soleil”, et Chrysum, qui signifie “or”. Soleil d’or, le nom parfait pour cette sublime fleur jaune d’or! Son appellation botanique, Helichrysum Italicum, rappelle que c’est d’Italie qu’elle serait originaire. 

Où pousse la fleur Immortelle ?

Facile à cultiver, l’immortelle aime les terrains arides, ensoleillés, caillouteux, ou sableux, comme ceux de la région Méditerranéenne. 

Elle n’a pas besoin de sols riches en minéraux et peut donc s’accommoder facilement de la sécheresse et de la chaleur. C’est pourquoi on la trouve plus communément dans le sud de la France et dans toute l’Europe du sud. 

C’est également un emblème du maquis Corse, qu’on peut retrouver sur la roche ou sur des dunes de sable.

Enfin, l’immortelle pousse dans d’autres régions sèches et ensoleillées, comme l’Australie, l’Asie ou l’Afrique du Sud.

L’immortelle dans la mythologie grecque

La fascination pour la fleur d’immortelle ne date pas d’aujourd’hui.

Dans l’Odyssée d’Homère, Ulysse demanda à Nausicaa, fille d’Alkinoos, quel était le secret de sa divine beauté. Elle répondit qu’elle utilisait l’huile d’immortelle d’Italie pour se prodiguer des soins du corps et du visage.

L’immortelle est également associée à Apollon, Dieu de la beauté et des arts, car il aimait illuminer son beau visage avec des couronnes d’hélichryse rappelant à tous son immortalité. 

La fleur immortelle dans la parfumerie

En fonction de son type d’extraction, ses arômes sont différents. Dans les parfums, elle peut d’abord évoquer la camomille puis son sillage se fait mystérieux. 

Issue d’hydrodistillation, son essence est à l’image de ses fleurs, flamboyante : une note épicée de curry (venant du curcumène qu’elle contient) se mêle à des notes réglisse, d’anis enrobées de miel. Elle attise les sens telle une brise iodée caressant le sable chaud.

Quand on l’extrait aux solvants, on obtient un absolu très puissant qui exhale une facette tabac, des notes de  noix ou de pruneaux parfois liquoreuses. 

Les parfums inspirés de l’immortelle

Cette belle du soleil a bien sûr inspiré de nombreux parfumeurs…

Chaleureuse et torride dans Sables de Goutal.  

Elle s’encanaille avec des grains de café dans Val d’orcia des Parfumeurs du monde.

Dans  Like this d’Etat Libre d’Orange, sa note épicée côtoie la vivacité du gingembre et la douceur du potiron. 

Dans Heliocriss de Sylvaine Delacourte  elle s’entoure de tonka et d’encens pour envelopper de mystère les tendres muscs blancs.  

Dans Thé Darbouka de l’Orchestre Parfum elle évoque le sable chaud du désert du Sahara. 

Dans Limanakia de Pierre Guillaume, elle recompose l’essence de cette île de la mer Egée. 

Dans l’Art de la Guerre de Jovoy,  elle se fait arme de séduction masculine dans une fougère revisitée au sillage inoubliable. 

Et bien d’autres encore….Immortelle Corse, de Parfum d’empire, Mandarine et Immortelle l’occitane, Oud immortel Byredo, Côte d’amour l’artisan parfumeur, Blanche immortelle d’Atelier Cologne…

L’huile essentielle d’immortelle

En plus d’être une fleur importante dans le milieu de la parfumerie, l’immortelle est utilisée en cosmétiques pour son huile. L’huile essentielle d’immortelle, souvent appelée huile essentielle d’hélichryse italienne, est appréciée pour sa teneur en vitamine K qui lui confère des vertus anti-inflammatoires, anti hématomes et cicatrisantes. 

Ce sont les sommités fleuries qui sont utilisées pour sa confection, ce qui en fait une huile essentielle assez rare et coûteuse dans ses versions très qualitatives.

Les vertus de l’huile essentielle d’hélichryse sur le bien-être

En olfacto-therapie, cette huile essentielle possède les bienfaits suivants :

Découvrez encore plus d’anecdotes sur la parfumerie grâce au jeu olfactif Master Parfums, qui existe en version complète et en version de poche.

Le jeu olfactif Master Parfums permet, comme son nom l’indique, de se plonger dans l’univers confidentiel du monde de la parfumerie. À travers de nombreuses questions, Anne-laure Hennequin, la créatrice, nous invite à en savoir plus sur les ingrédients des parfums, mais aussi sur leur histoire.

Et justement, le musc blanc est un ingrédient très apprécié des compositeurs de parfum, qui conçoivent les fragrances en associant plusieurs senteurs.

Le musc blanc dans le jeu Master Parfums

C’est sur une carte de la catégorie  “La palette olfactive” de ce jeu sur le parfum qu’une question sur le musc blanc apparait. Elle est la suivante “Qu’appelle-t-on le musc blanc ?”

Voici les trois alternatives proposées :

Pensez-vous avoir la bonne réponse ? Lisez cet article pour le découvrir !

Le musc blanc : une matière de synthèse pour remplacer l’utilisation de matière animale

Le musc animal est extrait du daim musqué mâle d’Himalaya (aussi appelé chevrotain porte-musc). C’est une sécrétion sexuelle qu’il produit pendant la période de rut, qui se trouve dans une poche située sous le ventre de l’animal. 

L’utilisation de cette matière animale remonte à l’antiquité, puisque les Chinois tuaient déjà les daims musqués pour récolter cette matière. Celle-ci était prisée pour ses propriétés médicinales et pour ses prétendues vertus aphrodisiaques qui sont certainement à l’origine de son utilisation dans les parfums. En effet l’homme a de tout temps voulu dominer le désir à l’image du règne animal.

L’odeur du musc

L’odeur naturelle du musc est très puissante et persistante. Aujourd’hui, son odeur est considérée comme animale, voire fécale mais  au 19ème siècle on la décrivait comme l’odeur de la peau dégagée pendant l’amour. 

La maison Kiehl’s avait d’ailleurs créé dans les années 1920 une huile à base de Musc, qui fut même re-nommée Love Oil dans les années 1950. 

Le rôle du musc dans les parfums

En plus de son odeur puissante, le musc a un effet fixateur dans les parfums. Dans l’histoire de la parfumerie, il va et vient au gré des tendances. Il fut tantôt accusé par la médecine, tantôt conjuré par l’église, ou encore vénéré par le peuple arabe ou les muscadins.

1979 : l’arrêt de la chasse au daim musqué 

C’est seulement en 1979 que l’arrêt de la chasse au daim musqué sauvage a été décrété.  On a bien essayé de les élever, mais en captivité ils ne produisent pas de musc.

Il s’agit aujourd’hui d’une espèce protégée car elle est en voie de disparition.

La création du musc de synthèse : le musc blanc

A partir de la fin du 19ème siècle, les scientifiques ont commencé à chercher un substitut de synthèse au musc animal, car il était alors très rare et très cher.

En 1888 un chimiste Allemand, du nom d’Albert Baur, réussit à créer le premier musc artificiel. C’est ensuite en 1906 qu’un autre chimiste Allemand a réussi à isoler le composant qui confère au musc son parfum et sa sensualité. Il s’agit de la muscone, présente à 20% dans le musc.

Ces découvertes ont donné lieu à la recherche d’autres muscs de synthèse. Dans les années 20, les chimistes commencent à chercher d’autres composés musqués dans la nature.Ils isolent  l’exaltolide et l’ambrettolide, dans la graine d’ambrette ou mauve musquée, et dans l’angélique. 

Les scientifiques réussissent alors à les synthétiser, c’est-à-dire à les recréer par la chimie, et créent des molécules où la note musquée s’enveloppe d’une caresse poudrée de violette et de mûre, parfois lactée. 

Le musc de synthèse à partir des années 50

Des muscs de synthèse propres et douillets viennent améliorer la senteur des lessives et des adoucissants,tout en  s’accrochant bien aux fibres des tissus.  L’un des plus connus est la fameuse Galaxolide d’IFF , un musc fleuri et framboisé, propre et cotonneux. La sensualité charnelle du musc animal avait été retrouvée mais sans le côté sale.

On leur donna le nom de muscs “blancs” du fait qu’ils rappelaient la blancheur et la pureté du linge propre. Depuis, de nombreux autres muscs de synthèse sont venus enrichir la palette du parfumeur : tantôt métalliques, fruités, ou encore poudrés…

En 1978, L’Artisan Parfumeur a mis en avant le côté “fruits rouges” de ces muscs dans son intemporel Mûre et Musc. En 1981, c’est au tour de The Body Shop de sortir son White Musk aux notes florales et veloutées de pêche, qui devient le symbole olfactif des adolescentes des années 80.  

Le musc blanc à partir des années 90

À la fin des années 90, c’est le côté poudré et velouté des muscs blancs qui est mis en avant, comme par exemple dans les parfums Flower by Kenzo d’Alberto Morillas, Cashmere Mist de Nicholas Calderone pour  Donna Karan.

Et on ne peut omettre le sublime For Her de Narciso Rodriguez, où la sensualité du musc résonne à l’unisson avec celle de l’osmanthus et du patchouli. Un concentré charnel d’une élégance exceptionnelle composé par Christine Nagel et Francis Kurkdjian.

Excellents fixateurs, les muscs blancs ont aussi permis de donner un nouvel élan aux Colognes, dont la fraîcheur tonique peut désormais bénéficier d’une incroyable tenue. Le  chef de file de cette nouvelle génération d’eaux de Cologne est Cologne d’Alberto Morillas pour Thierry Mugler lancée en 2001.   

Aujourd’hui, on retrouve les musc blanc dans de nombreux parfums car ils leur apportent rondeur, sensualité, et tenue. 

Ce sont eux que Sylvaine Delacourte a choisi pour sa première collection de matières iconiques de la parfumerie. Elle y interprète cinq personnalités différentes de ceux qu’elle appelle des “pashminas olfactifs”. 

Si vous voulez en savoir plus sur les senteurs iconiques de la parfumerie, n’hésitez pas à acheter notre jeu olfactif sur l’univers du parfum.